Big Data en musique : Let buzz rule

Je suis un grand fan de Lenny Kravitz, surtout de ses premiers albums… Vous rappelez-vous lorsqu’il chantait « Let Love Rule » ? Je vous en propose une petite adaptation dédiée au buzz généré autour du Big Data… « You got to let buzz rule ! »

Big Data en musique : Let buzz rule

On l’entend trop !

Combat de buzz : Lenny Kravitz vs. Big Data

Combat de buzz : Lenny Kravitz vs. Big Data

C’est le même problème qu’avec les radios. Dès qu’elles tiennent un bon tube, elles ne passent plus que lui ! Oui, c’est un état de fait, le mot Big Data fait le buzz. On peut le croiser à longueur de blogs (celui-ci en est le meilleur exemple…), de sites web (techniques ou pas) et de réseaux sociaux. Le Big Data a même droit de cité à la messe du JT de 20h et a des reportages TV dédiés sur des chaînes généralistes. Même ma mère a entendu parler du Big Data (et promis, ce n’est pas moi qui lance le sujet autour du poulet-frites du dimanche !)

 

Sur des critères plus objectifs, on peut noter que le Big Data (et ses technologies satellites) est au top du Hype Cycle de Gartner, et ce depuis plusieurs années :

Gartner Hype Cycle Emerging Technologies 2014

Gartner Hype Cycle Emerging Technologies 2014

Buzz-Buzz : Mais pourquoi tout ce bruit ?!

Au final, au-delà du bruit généré, le Big Data est bien plus qu’un buzz-word. Les entreprises s’y intéressent, 90% des décideurs interrogés par Accenture jugent que le Big Data est une révolution aussi importante qu’internet. Notre analyse va aussi dans ce sens. Reportez-vous pour plus de détails à l’article « 5 raisons pour lesquelles les Big Data ne sont pas une mode ».

Mais surtout, c’est précisément le buzz et le bruit généré autour du Big Data qui présentent un intérêt important. En effet, le fait d’en parler autant, à si grande échelle, présente de nombreuses vertus :

  • Pour les organismes publics : qui vont proposer de nouveaux services aux citoyens (smart-cities par ex.) et qui pourront mieux combattre la fraude ;
  • Pour les entreprises : qui réalisent que la data peut être source de nouveaux revenus ou de nouvelles baisses de coûts ;
  • Pour le grand public qui prend conscience des précautions à prendre autour de ses données privées. Il y a d’ailleurs clairement de l’éducation et de la pédagogie à faire sur le sujet.

 

Alors, qui fait le plus gros buzz : le Big Data ou Lenny Kravitz ?

Une interrogation de Google Trends montre ainsi que le mot « Big Data » a réellement pris son envol en 2012.

On constate aussi que le « Big Data » est plus attractif que « Lenny Kravitz » depuis février 2013. A partir de Septembre 2014, c’est le chanteur qui repasse devant à la faveur de la sortie de son nouvel album, Strut. Et oui, dans le monde du show-biz, il faut des événements pour « exister » !

Pour la suite, on peut se risquer à prédire que si Lenny Kravitz n’a pas régulièrement de l’actualité et que le Big Data fait ses preuves sur le terrain, la technologie vaincra le rock. Sinon, Lenny Kravitz restera non soluble dans la data.

 

  • A propos
  • Derniers articles

Mick LEVY

Directeur de l'Innovation Business à Business & Decision

Data Maniac !! 15 ans d'expérience dans la valorisation du capital des données de l'entreprise au sein de Business & Decision. Acteur engagé, Mick conseille de nombreuses organisations sur leur stratégie Data et sur l’adoption des nouveaux usages digitaux.

Il n'existe pas de commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*