Blockchain et Jeu vidéo : pourquoi la partie ne fait que commencer

La technologie Blockchain est au cœur de toutes les discussions et se présente comme une innovation majeure dans le monde économique de demain. Nous en parlions déjà sur notre blog en évoquant l’état de l’art et les applications de la Blockchain. Je vous propose aujourd’hui de découvrir comment cette technologie vient disrupter l’industrie du jeu vidéo, et plus précisément des jeux en ligne.

La technologie blockchain vient disrupter l’industrie du jeu vidéo.

La technologie blockchain vient disrupter l’industrie du jeu vidéo.

 

Dans un précédent article sur la blockchain, nous avions défini cette technologie comme un « ensemble de données aux formats variés (texte, image, vidéo, son, etc.), provenant de sources diverses (objets connectés, bases de données,…) et nécessitant des traitements plus ou moins rapides ». Il s’agit donc d’une base de données distribuée, permettant de transférer et de stocker les informations de manière transparente et sécurisée. Cette technologie en forte croissance trouve de plus en plus d’applications. En premier lieu : la finance et les banques, mais aussi les objets connectés, les réseaux sociaux ainsi que l’industrie de manière générale. Et ce n’est pas tout.

 

L’impact de la blockchain sur l’industrie du jeu vidéo

En effet, il y a également un autre secteur où la blockchain prend tout son sens : l’industrie du jeu vidéo. Ainsi, cette industrie pèse aujourd’hui 71 milliard d’euros et devrait passer à 90 milliard en 2020.

Parmi les innovations de ce secteur, on peut citer la réalité augmentée, technologie en partie remise au goût du jour grâce au succès de Pokémon Go, et l’intelligence artificielle. En outre, l’utilisation de la blockchain va permettre de développer les échanges d’assets digitaux (c’est-à-dire toutes les choses que l’on peut acheter dans un jeu pour améliorer son score/personnage/environnement) en toute sécurité et de manière pérenne.

 

Les cartes digitales et la blockchain

Les startups l’ont compris et certaines d’entre elles tirent déjà parti de cette innovation pour se différencier. C’est le cas notamment de la société EverdreamSoft (EDS), une entreprise suisse basée à Genève, spécialisée dans le développement de jeux et d’application mobiles.

En 2015, EDS a lancé sa campagne de crowdfunding pour financer le développement d’un nouveau jeu, Spells of Genesis, avec comme objectif d’apporter une vraie plus-value aux contributeurs.

Ainsi a été créé une nouvelle monnaie digitale, BitCrystals, mise en vente durant la campagne à un prix préférentiel.

Les BitCrystals peuvent être utilisés pour acheter des cartes, jouables dans Spells of Genesis. © EverdreamSoft

Les BitCrystals peuvent être utilisés pour acheter des cartes, jouables dans Spells of Genesis. © EverdreamSoft

La mise en place de ce système a été rendu possible grâce au protocole open-source Counterparty. Ce protocole permet d’ajouter des fonctionnalités à la blockchain du réseau Bitcoin. Cela offre notamment la possibilité d’attacher des smart-contracts ou encore des jetons personnalisables qui représentent une valeur (un accès, un droit de vote, un produit digital, etc.). En d’autres termes, ce sont des bitcoins « enrichis ».

Depuis la fin de la campagne de crowdfunding, ces BitCrystals peuvent être utilisés pour acheter des cartes, jouables dans Spells of Genesis. A l’instar de cette nouvelle monnaie, les cartes achetées sont des assets digitaux. Ils peuvent être échangés en dehors du jeu entre les joueurs et les collectionneurs, sur la blockchain, contre d’autres assets digitaux, comme le Bitcoin ou une carte d’un autre jeu.

 

L’émergence du « troc digital »

Autrement dit, la technologie blockchain permet l’émergence du « troc digital ». Elle rend ainsi aux joueurs la vraie propriété de leurs assets de jeu tout en leur donnant une valeur dans le monde digital. Une valeur qui est transparente donc échangeable en toute sécurité.

On voit ici les mécanismes qui peuvent permettre de redéfinir l’économie du jeu vidéo en ligne.

De nombreuses startups ont bien compris ce potentiel. C’est pourquoi elle développent des outils qui permettront à d’autres éditeurs de jeux, ainsi qu’à leurs joueurs, de profiter de cette nouvelle forme de commerce en ligne. Et ce, de façon pratique et sécurisée. Des développements à suivre…

 

  • A propos
  • Derniers articles

Il n'existe pas de commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*