Comment la Dataviz va vous aider à mettre vos données en lumière

Avec l’essor du Big Data, de nombreux métiers/services de l’entreprise se perdent dans leurs montagnes de données. En dehors des questions de stockage et d’extraction, il faut aussi être capable de comprendre et communiquer ces dernières, et face à tous ces chiffres et indicateurs bruts, la chose n’est pas si simple. C’est tout l’enjeu de la Dataviz.

La dataviz consiste à mettre en image des données brutes.

La dataviz consiste à mettre en image des données brutes. © pixabay

 

La Dataviz, de quoi s’agit-il exactement ?

La dataviz – abréviation de data visualisation, traduction directe de visualisation de données – est une pratique consistant à mettre en image des données brutes, les rendant ainsi plus accessibles et compréhensibles. Elle donne du sens à ces données. Pour cela, elle fait appel à différentes représentations visuelles.

“La data visualisation, c’est l’art de raconter des chiffres de manière créative et ludique, là où les tableaux Excel échouent. C’est en quelque sorte mettre en musique l’information chiffrée”, explique Charles Miglietti,  expert en visualisation de données et co-fondateur de Toucan Toco, éditeur de logiciel de dataviz.

Elle apporte ainsi différents avantages précieux aux entreprises.

La compréhension des données

A l’inverse d’un tableau rempli de chiffres, la dataviz aide à mettre en lumière des informations en apparence complexes, ou noyées dans une grande quantité de paramètres. L’exemple suivant illustre bien ce fait. On souhaite analyser le taux de visite des pays européens. Le tableau nous indique les valeurs pour chaque pays, certes. Mais est-ce vraiment idéal pour ordonner facilement et rapidement les pays entre eux ? Et l’expliquer en quelques secondes à son auditoire ?

Dataviz : La compréhension des données

En revanche, si l’on retranscrit ces informations sur une map, avec des couleurs plus ou moins vives selon la force de l’indice, tout devient plus clair :

Dataviz : retranscription des informations sur une map

Notre cerveau a besoin de moins de 250 millisecondes pour saisir, comprendre et répondre à une information sous forme visuelle. Alors que comparer des données brutes sous forme de tableaux exige un effort de mémoire qui atteint vite ses limites.

 

La prise de décision

C’est la suite logique d’une compréhension facilitée des données. La dataviz permet l’élaboration de dashboards interactifs. Contrairement aux graphiques statiques, comme ceux d’Excel, les dataviz interactives permettent l’exploration des données en profondeur, avec un moindre effort.

En quelques clics, il est maintenant possible de dégager des corrélations entre les actions opérationnelles mises en place, et les performances, leurs retombées. Il est également beaucoup plus simple de comparer ses indicateurs au marché, aux concurrents. Une fois les données clarifiées et mieux cernées, les décideurs peuvent se concentrer sur l’essentiel et faire des choix de manière plus simple.

 

La communication

La communication est l’atout majeur de la dataviz pour coordonner les équipes. En effet, les volumes infinis de données stockées par les entreprises ne sont généralement qu’à la portée des data analysts et autres profils techniques.

Mais une fois mises en images, ces données sont accessibles à tout le monde sans formation préalable nécessaire. Le support généré par la dataviz permet d’unifier le discours, et de faire passer des messages clairs et sans ambiguïté. On peut véritablement parler d’une démocratisation de l’accès à la donnée.

 

De la transparence et de l’efficacité

La diffusion des données au travers de services distincts permet de réduire le temps de recherche de l’information. Dans le cadre de la gestion de projets par exemple, le fait que toutes les parties prenantes ont le même niveau de connaissance et de compréhension rend le projet plus efficient. Et ce, car la rapidité de la prise de décision est améliorée.

 

Storytelling et Dataviz

Storytelling et Dataviz

Notre concentration est en baisse depuis une vingtaine d’années. Trop d’écrans ? Des interruptions permanentes liées aux smartphones et aux notifications intempestives ? En effet, une étude de Microsoft Corp établit que la moyenne de concentration des personnes est tombée à 8 secondes (contre 12 au début des années 2000). Moins que les 9 secondes du fameux poisson rouge…

Le storytelling est une méthode de communication qui consiste à raconter une histoire afin de faire passer un message. Cela permet de contextualiser une idée et la rendre plus facile à mémoriser. Les participants aux championnats de mémoire (oui, ça existe) utilisent tous des moyens mnémotechniques afin de retenir plus rapidement les informations. C’est en créant des histoires uniques qu’ils sont capables de se souvenir de combinaisons complexes de chiffres et d’images.

Par ailleurs, les meilleures présentations sont visuelles, c’est en évoquant des images qu’une idée est la plus facilement comprise. Le défi est alors de rendre les données attrayantes et mémorisables. Néanmoins, il ne s’agit pas seulement de les rendre visuelles. Les graphiques d’Excel et PowerPoint sont encore très utilisés, mais sont souvent mal adaptés. Par exemple, le fameux camembert – ou pie chart – qui devient illisible ou peu clair dès lors qu’il contient plus de 3-4 données.

Le fameux camembert devient illisible dès qu’il contient plus de 3-4 données.

Le fameux camembert devient illisible dès qu’il contient plus de 3-4 données.

 

Data Storytelling : data – visuels – narration

Bien souvent, le data storytelling est simplement associé à la simple visualisation des données. Cependant, il représente plus que la simple réalisation de jolis graphiques. Le data storytelling est un process pour communiquer ces données, il est une combinaison de 3 éléments qui, mis ensemble, vont permettre de faire passer un message à travers des données : la data, les visuels, et la narration.

La narration couplée à la data permet ainsi d’expliquer à son audience les fluctuations des données, et pourquoi tels  indicateurs sont pertinents.

Les visuels combinés à la data permettent d’éclairer l’audience sur des données, des phénomènes, et des tendances qui seraient invisibles sans graph ou charts. En effet, beaucoup de tendances resteraient perdues dans les colonnes ou les lignes d’un tableau sans l’intervention de la dataviz.

Les visuels, combinés à la data, permettent d’éclairer l’audience sur des données.

Les visuels, combinés à la data, permettent d’éclairer l’audience sur des données.

Finalement, lorsque l’on mixe narration et visuels, cela permet d’engager et même divertir l’audience. C’est un peu le même principe que d’aller au cinéma, les individus aiment voyager par l’image et la narration.

Ainsi, si l’on combine correctement visuels, narration et data, on obtient un bon data storytelling qui permet de faciliter la prise de décision et ainsi apporter du changement.

Un bon data storytelling permet de faciliter la prise de décision.

Un bon data storytelling permet de faciliter la prise de décision.

 

Les nouvelles technologies en Data Visualisation permettent de générer des graphiques et des tableaux de bords interactifs aux designs captivants, qui, associés à des commentaires, permettent de raconter la donnée.

 

Afin de permettre à une audience de comprendre les données, un effort pédagogique doit être réalisé afin de les contextualiser.

Un effort pédagogique doit être réalisé afin de contextualiser les données.

Une présentation permet d’offrir une vue d’ensemble de son activité.

 

Une image vaut mille mots

Lors d’une présentation, le but n’est pas simplement de dire ses résultats. Il s’agit aussi d’offrir une vue d’ensemble de son activité. Ainsi, il faut plonger en granularité et comprendre les raisons d’une fluctuation précise. On peut le voir sur l’exemple ci-dessus, où l’on peut en un clic afficher le détail des ventes (Graphique dit “waterfall”, ou graphique en cascade).

Chaque KPI raconte une histoire sur l’activité de l’entreprise. Que ce soit en Ressources Humaines sur l’évolution des effectifs, ou en finance dans la compréhension du bilan, toute donnée est porteuse de message. Confucius disait : “une image vaut mille mots”. Chaque graphique doit avoir un message clair et précis afin de faciliter la compréhension d’informations complexes.

 

Pour conclure, une dataviz doit être claire. Elle doit faciliter la compréhension de l’information. Un public, initié ou non, doit sans difficulté être en mesure de comprendre le message passé.

Ce nouveau type de communication est assez présent dans la presse. Il n’est pas rare de voir des sujets d’actualité expliqués en image, plutôt qu’un long article. Mais la dataviz peine encore à se faire une place en entreprise. Pourtant, cela paraît être une solution efficace aux problématiques de reporting et de communication de l’information au sein des grands groupes.

 

 

  • A propos
  • Derniers articles

Baptiste Jourdan

Directeur du Développement à Toucan Toco

Diplômé d’un Master Finance de l’Ecole des Sciences Commerciales d’Angers (ESCA), Baptiste Jourdan a un profil d’entrepreneur avec plusieurs créations à son actif, et a, dans le passé proche, été Directeur Associé en charge du Développement Commercial chez Axiatel. En 2014, il s’associe à Kilian Bazin et Charles Miglietti et devient Directeur du Développement chez Toucan Toco. Parallèlement, Baptiste est co-fondateur de plusieurs clubs d’affaire tels que le DFC One et le Go Between Club.

Il n'existe pas de commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*