Apple Watch et Android Wear, opportunités ou effet de mode?

Le lancement de l’Apple Watch, malgré l’absence de chiffres officiels, a dopé de manière significative le marché des montres connectés. Mais celles-ci sont-elles véritablement un nouveau canal de communication ou un simple phénomène de mode? Le Hub Mobile décrypte les éléments pour vous.

L’Apple Watch aura-t-elle l’effet iPhone ?

Apple Watch

Apple Watch

Les estimations de vente de l’Apple Watch varient de 10 à 40 millions en fonction des analystes (Lire le très bon article de Fortune). Tous s’accordent sur un succès commercial là où les montres Android Wear ont échoué en 2014 / 2015. Ces chiffres offrent aussi, sur la fin 2015, un nouveau souffle aux montres connectées à l’image de la Pebble Time qui a établi un nouveau record de financement sur Kickstarter.

Alors pourquoi Apple a-t-elle suscité un tel engouement ? De notre point de vue, il s’agit d’un savoureux cocktail de teasing, de promesses de révolution et de partenariats avec des célébrités. Un cocktail que seul Apple est capable de servir. Mais maintenant que le voile est levé, ce produit peut-il créer un nouveau segment marketing et publicitaire pour les marques comme en leurs temps l’iPhone puis l’Ipad avaient su le faire ?

 

Le succès de l’Apple Watch n’est pas qu’une question de matériel

C’est un parti pris sur lequel beaucoup d’acteurs ont déjà tranchés en investissant massivement sur les applications Apple Watch et, dans une moindre mesure, Android Wear, enthousiasmés par les prévisions de vente. Enthousiasmés aussi par les perspectives offertes en terme de ciblage et de géolocalisation indoor / outdoor. Le produit « le plus personnel » lancé par Apple est d’autant plus intéressant pour les publicitaires et pour les marques, qu’il les renseignera de manière plus poussée sur les habitudes de consommation et d’utilisation.

Sur le papier toutes ces hypothèses sont très intéressantes. Mais l’utilisateur acceptera-t-il de recevoir des notifications et promotions dans chaque boutique où il entre? Rien n’est moins sûr.

Un succès qui sera conditionné

Notre vision de la chose est simple : l’utilisation des watches vient enrichir l’expérience proposée par les applications smartphones… pour l’instant. L’utilisation récurrente mais courte, tout le long d’une journée, d’un smartphone était une composante importante à prendre en compte lors de la conception.
Les watches vont offrir une toute autre vision. En effet, l’expérience va devenir encore plus rapide et instantanée, de l’ordre de la seconde. Offrant ainsi un parfait canal pour les applications à caractère urgent (liste de courses, navigation, coupon de réduction ou d’accès, etc.). L’utilisation récurrente des watches va aussi limiter l’usage du smartphone dans la journée. Une présence sur ce canal va donc s’imposer.

Au final, le succès de l’Apple Watch sur le long terme et des montres connectées de manière plus large, sera conditionné par l’effet disruptif et la capacité des éditeurs à offrir un service inédit aux consommateurs. Côté matériel, le segment est jeune et encore peu mature. Il faudra attendre les prochaines générations pour avoir des produits satisfaisant à l’usage. Coté applicatif, tout va dépendre des investissements des éditeurs.

En effet et comme le résume très bien le blogger Nilay Patel (The Verge) :

Nilay Patel, blogger at The Verge, about Apple Watch

Nilay Patel, blogger at The Verge, about Apple Watch

 

Pour le moment, les rêves sont entravés par la dure réalité d’un appareil nouveau. L’Apple Watch n’est pas un iPhone à votre poignet.

 

 

Un gros travail reste donc à fournir sur la conception et l’utilisation de chaque application pour que les montres connectées ne finissent pas en simple phénomène de mode, noyées sous les assauts des publicitaires.

  • A propos
  • Derniers articles

Nicolas Pinon

Expert fonctionnel mobile à Hub Mobile by Business & Decision

Passionné par le design, l'UX et les technologies innovantes. Expert au sein du "Hub Mobile" pure player mobile et objets connectés de Business & Decision. Mobile only!

One Comment

Rétroliens pour ce billet

  1. […] transformation est donc en marche, et c’est une question de survie. Elle est du reste bien avancée du côté du web et de la mobilité. Mais côté relation et gestion des données clients,  la route est encore longue : […]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*