Geolocalisation indoor : to beacon or not to beacon ?

L’internet des objets (IOT) est une expression que l’on entend de plus en plus souvent et qui prend de plus en plus d’importance dans notre quotidien. Ce monde des objets connectés est en train de connaître des avancées énormes et notamment grâce aux technologies Bluetooth Low Energy (BLE) et Communication en champs proche (NFC).

 

Plus d’IOT sans Beacon…

Le NFC est connu depuis de longues années déjà mais vit une sorte de renaissance avec son intégration dans les Smartphones récents, ouvrant la voie à de nombreuses nouvelles applications dont la plus connue est le paiement sans contact. Le Bluetooth Low Energy quant à lui est la nouvelle norme du Bluetooth spécialement développée en 2012 pour les applications autours du domaine de l’internet des objets et connaît déjà une intégration massive dans les appareils mobile récents.

L’introduction par Apple en 2013 de l’ « iBeacon », un protocole propriétaire de diffusion de données par Bluetooth Low Energy et tout récemment l’arrivée d’« Eddystone », le protocole open source de Google, ouvrent la voie à des recherches sur les applications « B to C » des systèmes de balises de type iBeacon Bluetooth et NFC. Ce n’est pas un hasard si depuis 2013 l’IOT et ses enjeux ont explosé mais l’adoption du BLE et du NFC par un géant tel qu’Apple y est pour beaucoup. Il est à noter également que jusqu’à récemment, ces deux technologies étaient utilisées de manières séparées sans réelles interactions. Cette barrière va peut-être se réduire et disparaître maintenant que les premières puces intégrant BLE et NFC font leur apparition mais reste à savoir si les applications vont suivre…

 

La géolocalisation indoor

Parmi le champ des applications ouvert par la mise au point de balises BLE, il en est un qui intéresse tout particulièrement et c’est celui de la géolocalisation indoor. Jusqu’à présent la géolocalisation par GPS servait à se repérer lors d’un déplacement ou bien à trouver un point de vente le plus proche de soi. Elle fait partie de notre quotidien depuis près de vingt ans et de nombreuses applications ont vu le jour et ont contribué à nous rendre la vie, et surtout le déplacement plus facile.

Mais il existe encore un domaine qui résiste au GPS et c’est celui de la localisation intérieure car pour fonctionner correctement, une ligne directe avec au moins trois satellites est nécessaire. Le problème avec les environnements tels que les bureaux, les centres commerciaux, les parkings, les gares ou même les halls d’expositions est que la réflexion causée par les murs empêche d’obtenir cette ligne directe avec les satellites. Sa limitation s’est ainsi vite fait sentir et avec les capacités toujours plus grandes de nos Smartphones la demande pour des systèmes de ce type en intérieur n’a cessé de croître.

Depuis quelques années maintenant, plusieurs recherches ont été menées afin de mettre au point un système de positionnement intérieur de précision et de nombreuses technologies ont été envisagées parmi lesquelles on peut citer les ultrasons, les infra-rouges et les radiofréquences. Le point commun à toutes ces technologies est qu’actuellement, aucune n’a réellement réussi à s’imposer comme un standard obtenant des performances stables. Il existe cependant quelques solutions commerciales utilisant les radiofréquences, et plus particulièrement le Bluetooth Low Energy.

Les balises BLE, tremplin pour le développement des services de localisation intérieure

L’arrivée des balises BLE est un réel tremplin pour le développement de ces services de localisation intérieure car leur coût unitaire très abordable permet de mettre en place une infrastructure complète dont l’autonomie est de l’ordre de plusieurs années pour les meilleures. Il est vrai que la localisation de précision en intérieur est un domaine d’application très délicat tant les contraintes sont nombreuses et spécifiques à l’architecture spatiale du lieu. En revanche la localisation de proximité, qui est l’application qui a fait connaître ces petites balises, est bien moins complexe et onéreuse à mettre en place mais peut s’avérer utile au-delà de ce que l’on aurait pu espérer.

La géolocalisation Indoor Source : Lettre n°9 IP – CNIL, avril 2015 avec i beacon

La géolocalisation Indoor Source : Lettre n°9 IP – CNIL, avril 2015

Faire changer les habitudes et faire gagner du temps

En effet, ce n’est pas seulement un moyen de trouver de nouvelles façons de pousser de la publicité aux consommateurs proches, mais cela peut réellement changer nos habitudes et nous faire gagner du temps. Il est vrai que les applications premières de ces balises ont été la diffusion d’offres promotionnelles dans des grandes surfaces, ce qui peut déplaire à certains, mais elles peuvent également servir à nous localiser dans ces mêmes endroits et ainsi nous permettre d’accéder plus rapidement à ce que l’on cherche.

En grande surface, en boutique de prêt à porter ou même, le beacon en pharmacie, pourrait nous faire économiser le temps d’attente afin de récupérer par exemple nos prescriptions. Imaginez pouvoir envoyer son ordonnance à sa pharmacie de quartier par mobile puis recevoir une notification de commande dès que la commande est prête ou lorsque vous passez devant la pharmacie. Le pharmacien reçoit également une notification de votre proximité (de votre présence ?) et est prêt avant même que vous n’entriez. On peut encore pousser la chose plus loin. Par exemple, en imaginant des casiers verrouillés dans lesquels votre ordonnance préparée est stockée et que votre Smartphone NFC compatible est le seul à pouvoir débloquer. Le déverrouillage NFC peut également activer le paiement  ou bien une notification que la commande a été récupérée.

On peut donc imaginer de nouvelles utilisations à ces balises Beacon. La beauté de l’internet des objets est qu’il n’est limité que par la créativité des concepteurs et développeurs. Aujourd’hui, tout un chacun peut sortir de son garage avec une nouvelle idée et il y a fort à parier que l’IOT pourra y contribuer.

 

  • A propos
  • Derniers articles

Clément Lamoureux

Ingénieur Electronique/Informatique en R&D - HubMobile à Business & Decision

Ingénieur en Electronique et Informatique au sein de l'agence Innovation de Business & Decision. Participe aux activités de R&D ainsi que du HubMobile et notamment dans la partie Bluetooth Low Energy des objects Connectés.

Il n'existe pas de commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*